Nerve



Vee (Emma Roberts) est une jeune fille réservée qui comme ses amis est multi-connectée. Sydney, sa meilleure amie, participe à un jeu en ligne, Nerve. Ce jeu est un véritable phénomène auprès des adolescents. Il consiste à relever des défis lancés par des anonymes en étant suivi par le plus de "voyeurs" possibles. Lorsque Vee décide d'entrer dans l'action en devenant joueuse, sa vie tranquille va basculer. Elle va alors faire équipe avec Ian (Dave Franco), un garçon mystérieux prêt à relever les défis les plus dangereux.
Il s'agit d'une histoire d'émancipation d'une jeune fille qui montre la place exagérée qu'ont pris les écrans et les réseaux sociaux dans nos vies (la première scène du film est très révélatrice). Les adolescents sont toujours connectés, le portable à la main, prêts à filmer à tout moment. Le but étant de relever des défis de plus en plus fous et dangereux (on pense à Jackass) et d'être vu par un maximum de "voyeurs". Si la mise en scène est parfois racoleuse, Nerve a le mérite de faire réfléchir sur Internet et ses dangers (le Darknet, le piratage informatique) et les pratiques des adolescents. Le film montre très bien notre société de l'image et nous invite à nous demander s'il s'agit encore de voyeurisme lorsqu'on fait tout pour être vu de tous? Dans Nerve, les adolescents sont des victimes consentantes du jeu qui exploite leurs données personnelles: géolocalisation, informations bancaires, etc. L'argent gagné passe au second plan, ce qui compte est l'illusion d'être suivi, d'être connecté aux autres quitte à perdre sa vie. Un film qui tombe à pic, en plein phénomène Pokémon Go!
Ariel Schulman et Henry Joost ont adapté le roman Addict de Jeanne Ryan.

Commentaires

Articles les plus consultés