Ma réputation de Gaël Aymon

Résultat de recherche d'images pour "ma réputation livre"

Laura est une lycéenne de 16 ans qui se sent bien avec ses amis, une bande de garçons.  Jusqu’au jour où Sofiane tente de l’embrasser. Après l’avoir repoussé, les garçons la rejettent. Pire, une photo d’elle circule sur les réseaux sociaux et elle devient la « pute » du lycée. Cette photo est assez banale, on la voit dormir en pyjama, mais les commentaires font d’elle une fille facile. Victime de la rumeur, Laura tente de suivre malgré tout les cours mais s’isole et n’ose pas se confier. Sa situation familiale est également difficile à vivre ; elle entretient des relations compliquées avec ses parents divorcés.  Son père vient de lui présenter sa nouvelle compagne avec qui le courant a du mal à passer… Elle va trouver un peu de réconfort en la personne de Joséphine, une adolescente exclue qu’elle retrouve lorsqu’elle s’isole à l’abri des regards des autres lycéens. Mais lorsque Joséphine lui avoue être attirée par elle, Laura va à nouveau s’isoler. 

Le roman aborde le thème tabou du harcèlement. Il s’agit en effet d’un thème tabou car les victimes n’osent pas rompre le silence, se confier sur ce qu’elles vivent. L’histoire de Laura illustre parfaitement cet engrenage, l’isolement et la violence dont elle est victime. Le roman est parfaitement adapté au jeune public qui peut facilement s’identifier à cette lycéenne. Le roman est écrit à la première personne du singulier, le lecteur est donc « dans la tête » de Laura. Ainsi, le processus d’identification à l’héroïne est facilité d’autant plus que Laura est une lycéenne normale dont la vie bascule suite à une photo et une rumeur  circulant sur les réseaux sociaux. La structure du roman se rapproche d’un roman d’apprentissage puisque Laura doit surmonter une épreuve (celle de l’isolement et du harcèlement), une mise à l’écart qui va faire d’elle une héroïne résiliente. 

Dans Ma réputation, Gaël Aymon aborde un thème grave : le harcèlement en milieu scolaire. A travers le personnage de Laura, il capte très bien la violence du processus qui amène l’adolescente à s’isoler. Les réseaux sociaux jouent un rôle important dans ce roman puisqu’ils contribuent à faire circuler la rumeur et à détruire la réputation de Laura. Le titre est très bien choisi car il fait référence à l’image que les réseaux sociaux peuvent véhiculer d’une personne. D’autant plus que la réputation est très importante à l’adolescence, période où la personnalité est en construction. Une fiction "coup de poing" sur le harcèlement virtuel et collectif.

Commentaires

Articles les plus consultés