Une heure de tranquillité de Florian Zeller

Fabrice Luchini, magnifique en intellectuel incompris et blasé. 

Michel ne rêve que d'une chose : écouter Me, myself and I, un disque de jazz qu'il a miraculeusement trouvé aux Puces. Mais c'est sans compter sur sa femme en pleine crise existentielle, son fils marginal, sa maîtresse et son meilleur ami. Même l'ouvrier polonais et son voisin semblent vouloir l'en empêcher ! Tous les éléments du vaudeville sont présents : la pièce est basée sur un comique de situation et tourne autour de l'adultère avec des révélations en chaîne.

Fabrice Luchini est magnifique dans ce rôle d'intellectuel bourgeois incompris et blasé. Michel est seul face aux autres qui se fichent de sa trouvaille et il ne se sent pas plus concerné par leurs histoires de famille qu'eux par le jazz.

On pourra reprocher à Luchini de « voler la vedette » aux autres comédiens – apartés, clins d’œil et show final – mais soyons honnêtes, c'est bien lui qu'on vient voir ! Après avoir lu Philippe Muray et avant de reprendre la lecture de Céline en janvier 2014, Luchini s'offre une pause vaudevillesque qu'il ne faut en aucun cas rater. Cela tombe bien, car la pièce sera retransmise en direct prochainement sur France Télévisions.  

Commentaires

Articles les plus consultés