Les fourmis de Boris Vian


Adaptation de William Dreyfus et mise en scène de Laurent Mallamaci.

Cette adaptation théâtrale nous permet de découvrir une des nouvelles peu connues de Boris Vian.

L'acteur retranscrit à merveille l'univers de l'auteur: entre l'humour et la fantaisie, le personnage dénonce la cruauté et l'absurdité de la guerre. Le ton est tour à tour cru, drôle, sensible, mais toujours juste - à tel point qu'on ne sait si l'on doit rire tant le sujet est grave: "Quelle connerie la guerre" disait Prévert...

Une pièce qui tombe à pic puisque nous célébrons cette année le cinquantenaire de la disparition de Boris Vian et le 65e anniversaire du débarquement. Bref, une belle occasion de se rendre au théâtre.

Commentaires

Articles les plus consultés