A voté. Une histoire de l'élection de Laurent Le Gall

.


A voté. Une histoire de l'élection est un ouvrage à la fois personnel et scientifique. Personnel car Laurent Le Gall part de ses souvenirs, d'où "une" histoire, à savoir la sienne. A partir de six souvenirs, il dresse donc une histoire d'élection. Scientifique car l'auteur pose en introduction cette question: qui fait l'élection et que nous fait-elle? La réflexion de Laurent Le Gall est très documentée et étayée par de nombreuses notes infrapaginales (l'auteur est professeur d'histoire contemporaine à l'université de Brest). 
Cet ouvrage que l'auteur revendique comme "modeste" et relevant d'un "bricolage" est assez difficile à suivre. Le fil conducteur de chaque chapitre se perd dans une multitude d'informations. Cependant, Laurent Le Gall nous rappelle à quel point le vote, acte individualisé sous contrainte sociale, est multiple en dehors des élections locales et à portée nationale, qu'il s'agisse d'une association, d'un conseil d'administration, d'un prix, d'une grève, de représentants (parents d'élèves, délégués de classe, etc.) ou encore d'un télé-crochet. Le vote est à la fois une évidence et une énigme. Les sens donnés à l'élection sont pluriels et c'est ce que démontre Laurent Le Gall à travers ses six polaroïds. Le vote, emblème de la démocratie, permet d'exercer sa citoyenneté: on peut ne pas voter, ne pas savoir voter par méconnaissance des règles mais l'on ne peut se soustraire à ce que le vote induit. 
En cette période d'explosion du paysage politique français, Laurent Le Gall nous invite à plonger dans l'histoire de ce geste devenu routinier. 

Comme je l'avais déjà souligné avec Mémoire vive de Sarah Gensburger, la manipulation du livre, qui se présente sous forme de beau coffret, n'est pas toujours aisée.

Je remercie l'opération «Masse critique» Babelio et les éditions anamosa pour l'envoi de cet ouvrage. 

Livres contre critiques

Commentaires

Articles les plus consultés