Ceux qui se taisent


Dans Ceux qui se taisent, Bruno Doucey fait parler les invisibles, ceux que l'on n'entend pas.
Dans Crète, des Crétois luttent dans des villages touchés par la crise. A travers la vie des habitants, le poète évoque le chômage, le labeur, la pauvreté, la maladie et la vieillesse. Les figures qui traversent le recueil se débattent avec la vie. Une partie, Il(e), est consacrée à l'écrivain journaliste Gérard Dhôtel, victime d'un cancer. Le crabe qui ronge, la souffrance, le combat du malade et des proches ainsi que les derniers instants sont décrits avec beaucoup de sensibilité.
Les migrants sont également présents, ils traversent le recueil en figures de l'exil. Enfin, Créteil donne la parole à une femme en lutte contre l'intégrisme religieux.
Bruno Doutey est tout au long de son recueil fidèle à son exergue du poète grec Odysseas Elytis: "Poète, dans ton siècle, dis ce que tu vois". Ses poèmes narratifs sont simples, touchants et criants de vérité. Un recueil sombre, témoin de ces temps troubles, qui sonne juste. 

Je remercie les Editions Bruno Doucey ainsi que l'opération Masse critique pour l'envoi de ce recueil. 



Commentaires

Articles les plus consultés